Le Léman est pour la majorité de la population un des piliers fondamentaux  de la région. C’est un point de repère du territoire vers lequel nous nous tournons constamment.

Ses abords sont un lieu important de cohésion sociale qui rassemble ainsi l’ensemble de la population autour des plaisirs de la baignade et de la contemplation. Pourtant, cette utilisation se limite généralement à la seule période estivale.

 

La dérive revendique d’en profiter de manière encore plus intense en prolongeant cette dynamique tout au long de l’année. L’association ne se cantonne pas uniquement aux rives lémaniques mais cherche à revaloriser des  lieux, des sites désertés plusieurs mois par an.

A travers l’organisation d’événements culturels et la mise en place  d’interventions ponctuelles, La dérive encourage l’appropriation citoyenne et une conquête joyeuse des bords de l’eau.